Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Labéca
  • Le blog de Labéca
  • : Je vous propose de partager ma passion pour les loisirs créatifs.... et pour la vie, en général !
  • Contact

Car c'est cela qui nous sauve,

cela qui rend la douleur et le chagrin supportables :

cet amour que l'on donne , ce partage du coeur .   

20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 00:00
Soyons honnêtes, ça ressemble un peu à Toto fait de la grammaire : il y a de l'idée, il y a de la réplique,il y a - d'après mes lectrices- un style et une façon de le raconter, maintenant au niveau du résultat.... c'est un peu comme le bulletin scolaire de Toto !!

Donc aujourd'hui, je vous raconte mes aventures couturesques

Ca commence comme ça :
Il était une fois une Labéca qui faisait de la broderie (jusque là, tout va bien)
Un jour, elle réussit à finir un de ses encours (vlan : 3 lectrices par terre- les pauvres, elles me connaissent, elles ne s'attendaient pas à ça !!-, et les autres en pleine interrogation : c'est vrai ou c'est de la fiction???)
Elle décida de le " finitionner" ( boum : la moitié de mon auditoire par terre, l'autre moitié a opté pour "c'est de la fiction")
Et elle opta pour une finition qui impliquait de la couture ( catastrophe: j'ai perdu toutes mes lectrices, la moitié qui était encore assise devant son écran a succombé à la dernière phrase qui évoquait, dans le même élan, Labéca et la couture: c'est plus de la fiction, c'est de la science fiction !!!)

Tant qu'à faire, autant prendre un truc simple, style.... un pochon ( là, elles sont écroulée de rire devant l'ordi, il y en a qui en pleurent, et quelques unes qui se font traiter de dingues par leur famille, qui assiste, impuissante, à cette crise d'hystérie incompréhensible : non seulement Labéca a un grain, mais en plus, elle est contagieuse !!)
Bon, je vous comprends : il faut que je fasse : des rentrés et des ourlets propres autour de la broderie
                                                                                    une couture propre et nette pour fixer la broderie sur le tissu
                                                                                     une autre couture pour mettre un "croquet" autour pour que ça fasse joli

Tout ça sans parler  de la couture proprement dite du pochon ......

 Pour quelqu'un qui n'est même pas fichu de faire une couture droite....

Ah, et puis, tant qu'à faire, le pochon, faut qu'il se ferme ......

C'est là que je me rappelle que Valy m'avait dit un truc, du style " oh non, les pochons, c'est vraiment facile à faire, et pour les fermer, le système le plus simple c'est des oeillets..."

Voui.....

Bon, on va éliminer les fleurs, ça doit pas être ça, les oeillets pour pas que les trous des feuilles de classeur se déchirent, ça va pas le faire non plus.....

Reste plus qu'à aller à la mercerie...

Vous me connaissez,je ne suis pas du tout impulsive : sitôt dit, sitôt fait

"Bonjour Madame la Mercière, je voudrai des oeillets pour fermer un pochon"
La malheureuse, qui commence à me connaitre, comprend du premier coup ce que je veux dire : à force de me voir débarquer avec mes demandes saugrenues, elle a fini par assimiler complètement le Labécaïen de base (en plus, pour une fois,je demandais un truc qui existait, avec le bon nom, même si je ne savais pas ce que c'était :  trop facile) elle me conduit donc devant un rayon, me plante devant avec un "c'est là" mode "explicatif expéditif" et s'empresse de fuir avant que je ne demande des explications complémentaires dont elle pressent bien qu'elles la conduiront au bord de la dépression.

Lâchement abandonnée, je contemple donc lesdits "oeillets" et là ..... Damned !!!!!
VAAAAAAALLLLLLLLLYYYYYYYYY!!!!!!

Y'a plusieurs diamètres !!!!!!!!!!!!!

La couleur à la rigeur, je peux choisir, mais LE DIAMETRE!!!!!!!! Un truc qui évoque les maths !!!!!!!!!

Bon, j'ai opté pour les petits, tout en maugréant contre Valy, qui, du haut de ses indiscutables compétences couturesques, avait omis de me préciser ce léger détail....

Arrivée chez moi,je déballe mes achats (ben oui, "mes", j'étais lâchée dans une mercerie, vousne croyez tout de même pas que je me suis contentée d'oeillets???)

J'arrive à la boite d'oeillets

Première constatation : les oeillets sont une race fragile, hyper bien protégée dasn une boite hermétique, elle même dans un emballage "plastique, propylène" ou je ne sais quoi, hermétique aussi.... tellement hermétique que pour enlever cet emballage, je me suis cassé les trois ongles que j'avais réussi à ne pas ronger, sans parler de la lame du ciseau que j'ai failli m'empaler dans la main parce que ça m'énervait un peu ....

Deuxième constatation : même quand vous avez payé les dits oeillet, il est quasiment impossible d'en attraper un : une fois que vous avez réussi à passer le stade de l'emballage en plastique, il vous reste encore à attaquer la petite boite : impossible de l'ouvrir !! pas de charnière, le couvercle tellement emboité et enfoncé que rien ne bouge même d'un quart de mm à ma 10è tentative. C'est au moment où j'envisage de tout balancer par terre pour l'écraser à coup de pied (non mais !!) que je m'aperçois..... qu'il y a un scotch transparent tout autour de la boite.....Un grand moment de solitude....
(ceci dit,je vous mets la photo, et si vous le voyez, le bout de scotch que j'ai laissé exprès, n'hésitez pas à me le dire!!)


troisième constattaion : c'est un homme qui a imaginé cet emballage : non seulement vous vous débattez comme une folle avec la première couche d'emballage, laissant trois ongles au champ d'honneur, non seulement la boite est piégez et vousy laissez un peu de votre santé mentale, mais  la notice est à l'intérieur, TOUT AU FOND!!!

Il faut donc vider complètement la boîte pour accéder à.... ça :



Bon, là honnêtement, vaincue par la brièveté de l'explication, j'ai ramassé tous mes morceaux d'oeillets, et j'ai refermé la boite....

Suite de mes aventures couturesques au prochain épisode ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Labéca
commenter cet article

commentaires

JACK39 04/09/2009 15:38

ENCORe ENCORE des avantures de labéca ...Que c'est bon de te lire ,heureusement je suis toute seule a la maison ,personne pour me dire que je suis folle de m'éclater toute seule devant l'ordi.....QUE DU BONHEUR ,si tu envisage une reconversion ou simplement d'écrire tes mémoires ,je suis ta premiére fan ...BRAVO.JACK39

valy 23/08/2009 13:51

Euuuh tu as une pince à oeillets j'espère ?!
sinon vite : file sur ebay en commander une...
pour le diamètre c'est au choix en fait...
j'ai hâte de connaître la suite de ton aventure...
grosses bises

vinsareva 21/08/2009 09:59

Tu m'as bien fait rire! J'avais l'impression d'y être. Je te rassure : les boites et les œillets... C'est toute une histoire! Je n'ai jamais réussi à en mettre un mais je pense qu'Eric peut t'aider sur ce coup là. Appelle-moi.

Mumrysou 21/08/2009 00:47

Mon compagnon et moi avons nos pc l'un en face de l'autre. Quand il me voit rire et me retenir de me lever sans ça, c'est pipi culotte, il se dit qu'il a dégotté la folle du coin. Mais pour rien au monde je ne manquerais tes explications.
Et pendant ce temps-là,
j'oublie tous mes tracas.


J'attends la suite avec impatience.

Bises catalanes

Mumrysou

cathy 20/08/2009 18:53

Morte de rire aussi devant mon pc, heureusement, personne ne me voit !!!!! Donc je ne passerai pas pour une dingue !!!

Voui, doit peut-être y avoir un truc much bidule pour fixer cela, ce n'est pas bien de ma compétence non plus !!!!!

J'attends de voir la suite et bon courage Laurence !!!

bisoussssss

Cathy